Violon  Patrick KREIT luthierViolon  KREIT Patrick luthierViolon mode B1-Violon mode B1+Luthier Patrick KREIT

Les difficultés rencontrées dans la domaine de l’acoustique du violon ont toujours été de comprendre et d’admettre la différence entre la technologie des anciens maître luthiers et celle dont nous disposons aujourd’hui.

 

Beaucoup d'explications ou d'hypothèses ont été proposées depuis deux siècles et notamment, la fameuse recette du vernis aux propriétés merveilleuses, mais à jamais perdue. Il ne s'agit en fait que de comprendre des lois acoustiques applicables au violon, ainsi que des lois physiques sur la structure des matériaux qui le composent.

 

Violon fabriqués par Patrick KREIT luthierTable de violon mode 5Spetre de fréquence  des modes d'un violon fabriqué par Patrick KREIT luthier

La méthode par réponse impulsionnelle ou à la frappe est largement utilisée en lutherie depuis plus de 30 ans, elle est aussi appelée "tap-tone". C'est la façon dont les luthiers règlent leurs plaques aujourd’hui . Tenir une table de violon en un point d’une ligne nodale (sans vibration) taper de l'autre main sur un ventre (présence de vibration) pour entendre la note fondamentale (mode 5). L’utilisation du logiciel gratuit « AUDACITY ©» à permis de vulgariser cette méthode et d’accorder les fonds et les tables des instrument à cordes très facilement.

 

En frappant une caisse de violon à des endroits donnés, on sait analyser le bruit entendu sous l'aspect d'une « courbe de réponse », qui indique les pics de résonance propres à cette caisse. En excitant cette caisse à l'aide d'une corde, le son produit est d'autant plus intense et plus riche que le son de la corde et ses composantes coïncident avec la courbe de réponse de la caisse.

 

Les nouvelles méthodes et technologies pour étudier les vibrations physiques ont permis mieux comprendre le comportement des instruments de musique.

 

Un son exceptionnel s’obtient par l’accord des modes A0, B1- et B1+, du delta entre ces deux modes et par l’optimisation des voûtes pour un poids minimum des matériaux, ainsi que des épaisseurs correctes au centre du fond et des « C », afin de limiter sa déformation.

 

Accordés les modes de la caisse à leur fréquence respective, selon les critères définis par les meilleurs violons de Stradivarius et de Guarnerius : c’est la garantie d’obtenir un violon moderne avec une sonorité de qualité élevée et stable. Ce que l'on entendra du violon, c'est la résonance du bois. On doit également entendre une réverbération du son à l’intérieur de la caisse. C'est la particularité du son des violons italiens.

 

La facilité d'émission, la pureté du son, un vibrato facile, sont déterminés par le delta entre la fréquence des modes B1- et B1+. Un delta de 85 Hz entre ces deux modes donne un son brillant, limpide et un jeu ferme.

 

En fonction de leur expérience personnelle, certains violonistes préfèrent un timbre sombre, et d'autres, clair. Peu importe la couleur du timbre, ce qui fait la supériorité d’un violon, c’est la facilité d’émission sur toute la longueur de la touche, un équilibre parfait entre les graves et les aiguës avec une réponse convenable dans les traits rapides, des graves ample et chaud et des aigus brillants, résistant bien à la pression de l'archet et répondant à la moindre sollicitation et le plus important: la pureté du son.

 

Un son pur sera toujours mieux entendu parce qu’il porte plus. Cette pureté va permettre également au soliste de jouer suffisamment fort sans faire saturer les cordes, afin de passer au-dessus des autres instruments.

 

Copyright © 2010  - 2017 Patrick Kreit.         Aucune partie du site ne peut être reproduite sans ma permission écrite

 

Violons disponibles. Modèle Betts.  Instruments puissants, parfaitement équilibrés, faciles à jouer.

 

Ces violons peuvent être essayés à Reims uniquement sur rendez-vous.

Contact  Patrick KREIT

Les modes A0, B1-, B1+ de ces violons, sont accordés d’après les fréquences

des meilleurs violons de Stradivarius décrites dans le livre

Le génie de Stradivarius

Le luthier peut appliquer la même procédure que celle déployée par la méthode de Ernst Chladni en utilisant un générateur de fréquence couplé à un haut parleur à la place de frotter un archet sur le bord de la plaque.

 

Quand la fréquence d’un haut parleur est égale à la fréquence d'un mode de vibration d’une plaque (fond ou table de violon) en saupoudrant la plaque de grains de sable fin, ceux-ci vont se diriger naturellement vers les zones de faibles vibrations, c'est-à-dire, les lignes nodales, qui vont donc se dessiner clairement, et entre lesquelles se trouvent les ventres (voir photo ci-dessus - mode 5).

 

Le fond et la table du violon possèdent leurs propres fréquences de résonances, si ces fréquences sont mal accordées, le son produit sera de mauvaise qualité.

 

À mesure que les luthiers se familiarisent avec les concepts acoustiques de base et que l'analyse informatique devient de moins en moins coûteuse, les animations modales donnent des aperçus des mouvements cachés du violon.

 

Les vibrations du corps du violon ont été étudiées depuis plus de 150 ans, mais la majorité de notre compréhension du phénomène s’est faite dans les 30 dernières années avec le développement de l’holographie optique et de l’informatique, ainsi que la sophistication des mesures numériques.

 

On sait actuellement analyser le son sous l'aspect d'une « courbe de réponse », grâce au logiciel FFT (transfomée de Fourrier) et comment utiliser l'analyse spectrale par ordinateur pour trouver les modes, ainsi que la réponse globale d'un instrument.

 

Pour comprendre le principe de la décomposition spectrale, prendre comme exemple celui de la lumière. Lorsqu'on envoie une lumière blanche sur un prisme, elle se décompose en un spectre de différentes couleurs.

 

On peut tracer le spectre d'un son, qui va être le strict analogue du spectre lumineux. Un son se décompose en une somme de fréquences pures. Ainsi pour chaque fréquence on va regarder quelle est son intensité.

Book "The Sound of stradivari" by Patrick KREIT

Patrick KREIT